Ndindai, qui n'a pas été scolarisé ni même pu voir pendant 17 ans, profite désormais de la vie.

Smile Train

Ndindai est âgée de 20 ans et appartient à la tribu nomade des Maasai, au Kenya. Elle est la huitième enfant d'une fratrie de dix et la seule à être née avec une fente.

Ses parents ont parfois entendu parler d'une opération qui pourrait la guérir, mais ils n'ont jamais donné suite parce qu'ils ne faisaient pas confiance à la médecine moderne. Ndindai restait principalement à la maison et se couvrait toujours la bouche lorsqu'elle s'aventurait à l'extérieur.

Estimant qu'elle ne pourrait jamais mener une vie « normale », le grand-père paternel et le père de Ndindai ont décidé que sa grand-mère maternelle, plus expérimentée, devrait l'élever.

Ndindai before cleft surgery

La vie avec sa grand-mère n'est toujours pas facile, mais la vieille dame la protège farouchement et est déterminée à l'élever comme elle le peut.

Ndindai gardait les chèvres de la famille au lieu d'aller à l'école. C'était peut-être un travail banal, mais cela permettait d'échapper aux regards et aux commentaires constants des gens.

Comme il est de coutume dans la tribu Maasai, Ndindai a été mariée à un jeune âge. Elle a rapidement donné naissance à une petite fille en bonne santé, sans fente.

Ndindai after cleft surgery

Lorsque Ndindai avait 17 ans, sa grand-mère a rencontré un homme qui disait avoir une fente, mais celle-ci a été guérie gratuitement à l'hôpital du comté grâce à une organisation appelée Smile Train. Elle n'en revenait pas : le sourire de cet homme illuminait le quartier et il semblait en parfaite santé. Elle a pris sa petite-fille et est partie pour l'hôpital ce jour-là.

Lorsque l'équipe de l'hôpital a rencontré Ndindai, son regard n'a jamais quitté ses pieds. Pourtant, plus tard ce même jour, elle est retournée avec enthousiasme à sa ferme pour montrer son nouveau sourire à tous ceux qu'elle rencontrait.

Ndindai with her mom

Le village entier était en admiration. Enthousiasmée par les résultats, sa grand-mère parle désormais de Smile Train à tous ceux qu'elle rencontre et apprend à ses voisins que les fentes ne sont pas une maladie débilitante, mais un état qui peut être guéri.

Ndindai with her mom

Quant à Ndindai, depuis son opération, elle a appris à embrasser la vie et la maternité avec fierté, confiance et joie.

Recevez des mises à jour de Smile Train

Ceci pourrait aussi vous intéresser...

Patient
Lorsqu'Audrey a vu deux petites silhouettes bouger dans son échographie, elle était ravie...
Patient
Sama n'a pas été totalement accueillie comme il se doit dans ce monde à sa naissance. Son...
Patient
Quand Sondos est née, le choc a traversé sa famille comme un tremblement de terre. Aucun...