Profil Smile Maker : Dr. Ataklitie Baraki : Chirurgien, artiste et photographe

Smile Train

Qu'il s'agisse d'un scalpel, d'un pinceau ou d'un téléobjectif, dans les mains talentueuses du Dr Ataklitie Baraki, le résultat est toujours un chef-d'œuvre. Dr Atakiltie est un chirurgien plasticien et reconstructeur éthiopien qui a travaillé dans de nombreuses institutions différentes au cours des 17 dernières années. Il est membre et directeur de programme du Collège des chirurgiens d'Afrique orientale et australe (COSECSA) ainsi que président de la Société chirurgicale d'Éthiopie, membre exécutif de la Société éthiopienne des chirurgiens plastiques et reconstructeurs - et diplômé d'une académie d'art. En tant que membre de la famille Smile Train, il a apporté un sourire radieux à plus de 4 000 patients souffrant de fentes labiales et palatines, et attribue à l'organisation le mérite d'avoir activement investi dans le renforcement des capacités des professionnels.

Dr. Ataklitie

« Smile Train est l'une des rares institutions à but non lucratif que je connaisse qui embrasse le vrai sens du renforcement des capacités locales », a-t-il déclaré. « Elle a créé des opportunités pour les professionnels de la santé d'être les meilleurs dans ce qu'ils font. J'ai bénéficié de leurs programmes de formation professionnelle continue, qui ont renforcé ma confiance en tant que chirurgien compétent pour les fentes. Je suis très reconnaissant d'être partenaire dans un espace où tant de patients fendus et la vie de leurs familles ont changé grâce au soutien de Smile Train. »

Dr. Ataklitie in his painting studio

Après l'opération, le Dr Ataklitie échange sa blouse contre sa combinaison de peintre pour soit caresser une nouvelle toile, soit compléter une pièce précédente. Il est attiré par les beaux-arts, notamment la peinture au pinceau, au couteau à palette, à l'aquarelle et au fusain. Son pinceau glisse avec l'inspiration du Caravage, de Claude Monet ou de l'artiste contemporain éthiopien Mezgebe.

Le Dr Ataklitie s'efforce d'harmoniser l'art et la guérison. Dans sa recherche intitulée « Bridging Humanities and Medicine », il étudie l'effet des sciences humaines, y compris les beaux-arts et la photographie, sur les patients.

« La chirurgie plastique et reconstructive (PRS) nécessite une imagination tridimensionnelle et une approche au coup par coup. C'est pourquoi je pense qu'elle nécessite l'implication de nombreuses personnes dans les sciences sociales et que des connaissances de base en photographie sont une condition préalable pour être un praticien accompli de la SRP. Je continue à sensibiliser le ministère fédéral de la santé et le Collège des sciences de la santé à l'importance de former des professionnels de la santé attentionnés, compatissants et respectueux en leur enseignant les sciences humaines », explique le Dr Atakiltie.

Dr. Ataklitie holding a baby with a cleft

Parmi les nombreux dilemmes causés par la pandémie de COVID-19, le Dr Ataklitie a été le témoin direct des défis particuliers qu'elle a posés aux soins des fentes. Il estime que pour maintenir les patients atteints de fente en bonne santé pendant cette période, il faut se préparer et déployer des efforts concertés au sein de la communauté des soins de santé et du gouvernement pour freiner la propagation du virus mortel.

« Je félicite vivement Smile Train de nous avoir aidés à traverser cette difficile pandémie, de nous avoir soutenus pendant notre pire période en nous fournissant des ressources et des outils pertinents pour prévenir la transmission. Dans des moments comme celui-ci, il est crucial que le ministère de la Santé ait des discussions continues avec le public sur les dilemmes éthiques que provoque COVID-19, car nous avons affaire à une circonstance très rare et unique. »


Rencontrez d'autres partenaires héroïques de Smile Train à travers l'Afrique.

Recevez des mises à jour de Smile Train

Ceci pourrait aussi vous intéresser...

Technology
Le nouveau coronavirus a peut-être provoqué une distanciation sociale, mais pour Smile...
Patient
Sarish a subi sa première opération de fente transformatrice à l'âge de trois mois en...
Partner
En 2019, l'Angola est devenu le 38e pays africain à disposer de programmes de traitement...